Zoom sur les favoris de la Vuelta 2019 !

La 74ème édition du Tour d’Espagne partira ce samedi 24 août de Salinas de Torrevieja, il s’agit du troisième et dernier Grand Tour de la saison cycliste après le Giro (Tour d’Italie) et le Tour de France. C’est l’occasion de faire un tour d’horizon des coureurs susceptibles de remporter la course.

Tout d’abord, il faut rappeler que le coureur qui sera maillot rouge au soir de la 21èmeet dernière étape, maillot porté par le premier du classement général, ne sera pas le vainqueur sortant, puisque le tenant du titre Simon Yates ne sera pas présent cette année sur la course. Avant même le départ, nous avons d’ores et déjà perdu l’un des grandissimes favoris, puisque suite à une lourde chute à l’entraînement, le tenant du titre du Giro, l’Equatorien Richard Carapaz, ne pourra prendre part au départ samedi.

Cette nouvelle édition du Tour d’Espagne cycliste s’annonce particulièrement ouverte, sans grand favori désigné. Les héros du dernier Tour de France seront pour la plupart absents (Bernal, Thomas, Nibali, Alaphilippe, Pinot…), tout comme Christopher Froome et Tom Dumoulin, insuffisamment remis de leurs blessures, mais le plateau sera tout de même relevé.   

Parmi les engagés, l’un des principaux prétendants à la victoire finale sera Primoz Roglic qui  pourra notamment compter au sein de son équipe sur George Bennett, Robert Gesink et Steven Kruijswijk, troisième de la dernière Grande Boucle.

Après un début de saison presque parfait en remportant les trois courses par étapes qu’il a disputées (L’UAE Tour, Tirreno-Adriatico et le Tour de Romandie), Primoz Roglic avait été désigné comme le grandissime favori du Giro 2019, mais n’a finalement signé « qu’une » troisième place derrière Carapaz et Nibali. Le Slovène a pourtant dominé de la tête aux pieds la première partie de la course, avant de finalement s’écrouler en troisième semaine, dû à un manque de fraicheur après une première partie de saison disputée à un très haut niveau.

Avec peu de contre-la-montre et quand l’on sait à quel point la fraicheur peut faire la différence sur ce Grand Tour, Primoz Roglic aura fort à faire pour l’emporter à Madrid.

Le Slovène devra composer avec la concurrence de l’équipe Movistar emmenée par Alejandro Valverde et Nairo Quintana déjà lauréat de la Vuelta en 2016.

Du côté d’Astana aussi, on présente quelques arguments avec le colombien Miguel Angel Lopez, 3èmedu Giro et de la Vuelta l’an dernier et qui, en cas de succès, confirmerait la suprématie sud-américaine cette année sur les Grands Tours, après les succès équatoriens (Carapaz) et colombiens (Bernal) respectivement sur le Giro et le Tour. Lopez pourra compter sur le soutien du Danois Jakob Fuglsang et de l’Espagnol Ion Izagirre. 

L’équipe du tenant du titre SimonYates, Mitchelton Scott, pourra compter sur le Colombien Esteban Chaves qui avait terminé sur le podium du Giro et de la Vuelta en 2016. Le petit grimpeur a ensuite connu des moments difficiles pour revenir à un bon niveau cette année en remportant la 19èmeétape du Tour d’Italie. 

Parmi les chances colombiennes, il y a également Rigoberto Uran (EF Education First), qui deux fois 2èmedu Giro et une fois 2èmedu Tour, semble être à 32 ans dans la force de l’âge pour enfin remporter un Grand Tour.

Concernant les chances françaises, tous les espoirs reposent sur les épaules de Pierre Latour (Ag2r La Mondiale). Après une grosse blessure au Tour d’Abou Dabi au mois de février lui causant une fracture du radius et du scaphoïde, le français vient de terminer 6èmedu Tour de Pologne et semble enfin être à son meilleur niveau. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) étant absent cette année, les espoirs italiens reposeront sur les épaules du champion national en titre Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), mais surtout sur celles de Fabio Aru (UAE Team Emirates). Lauréat en 2015, Fabio Aru est revenu sur la Grande Boucle (14ème) à la suite d’une opération à l’artère iliaque en mars dernier, avec l’objectif de reprendre du rythme en vue de la Vuelta. 

Coureurs à ne pas sous-estimer pour un éventuel top 10, voire plus : Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Tao Geoghegan Hart (Ineos), Tadej Pogacar ( UAE Team Emirates).

Pronostic de la rédaction ! :

1) Fabio Aru

2) Nairo Quintana

3) Miguel Ángel Lopez

Valentin Bialé    

Un commentaire sur “Zoom sur les favoris de la Vuelta 2019 !

Répondre à Zampieri Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s